Journée mondiale de la santé mentale

SAMEDI 10 OCTOBRE 2020
JOURNEE MONDIALE DE LA SANTE MENTALE

L’OMS (L’Organisation Mondiale de la Santé) estime que les troubles mentaux ou neurologiques affecteront une personne sur quatre dans le monde à un moment ou l’autre de leur vie.

En France ce sont 12 millions de personnes qui souffrent d’une maladie mentale soit une personne sur cinq. Les enfants ne sont pas épargnés. Le Réseau Européen des Défenseurs des enfants s’est penché sur la question. Selon sa Présidente, « on est au bord de la catastrophe »

Il est urgent d’agir !

La sophrologie permet de découvrir ses ressources internes et d’exploiter son propre potentiel.

Qu’entend-on par santé mentale ?

La santé mentale est un champ très vaste. Cela peut aller de problèmes courants, comme les troubles anxieux, la dépression légère, jusqu’aux formes graves, chroniques, pouvant aller jusqu’au suicide.
Les troubles de la santé mentale peuvent toucher tout le monde, indifféremment de l’âge et des origines culturelles, économiques ou sociales.

Nous sommes toutes et tous concernés !

L’OMS établie la définition de la santé comme étant « un état de complet bien-être physique, mental et social et qui ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité ».

Plus précisément, la santé mentale est l’aptitude du psychisme à fonctionner de façon harmonieuse, agréable, efficace et à faire face avec souplesse et adaptation, aux situations difficiles qui se présentent immanquablement dans nos vies, en étant capable de retrouver son équilibre.

La santé mentale englobe la promotion du bien-être, car celui-ci permet la prévention de certains troubles mentaux. C’est une ressource qui nous donne la capacité de profiter de la vie et de relever des défis.

Pour nos amis Canadiens, une démarche axée sur le rétablissement se concentre sur les valeurs, les espoirs, l’optimisme et les rêves de chaque personne. Envisager l’avenir de façon positive favorise la santé mentale et le bien-être, et revêt une importance particulière pour les personnes aux prises avec un problème de santé mentale.

Les apports de la sophrologie.

La sophrologie, répond parfaitement à ces critères. C’est une approche holistique c’est-à-dire qu’elle prend en compte la personne dans sa globalité. Elle favorise l’autonomie de la personne qui va s’approprier la technique.
Elle permet de découvrir ses propres ressources internes et d’exploiter ses forces. Les personnes sont encouragées à se concentrer sur leurs capacités, sur leurs atouts, à trouver ou retrouver des sentiments positifs. Elle permet de faire émerger les aptitudes propres à chacun, de porter un autre regard, de mettre en valeur les forces et les compétences personnelles ce qui contribue à renforcer la confiance en soi, l’estime de soi et la résilience nécessaire aux difficultés de la vie.

Chaque personne a le potentiel nécessaire en elle, pour se reprendre en main, agir et transformer sa vie.

En pratiquant la sophrologie, vous acceptez de prendre l’entière responsabilité de votre propre santé et votre propre bien-être.

Prenez soin de vous !

 

Partager cet article