Un des pionniers de la sophrologie en France

Jean-Pierre HUBERT

Le Dr Jean-Pierre HUBERT

Selon la biographie du Dr Jean-Pierre HUBERT, l’un des grands spécialistes et pionnier de la sophrologie en France : « il y a eu dans ma vie professionnelle des rencontres qui ont décidé sinon véritablement de ma carrière du moins à ce que j’allais donner comme sens à ma vie de praticien. Ma rencontre avec le Docteur Raphaël CHERCHEVE, stomatologiste des Hôpitaux et à cette époque responsable de l’Association des Gueules Cassées, avec mon analyste le Docteur DURAND de BOUSSINGEN, puis avec le Docteur Alfonso CACEYDO et enfin Alexander LOWEN ainsi que mon approfondissement en Naturothérapie se trouvent à l’origine d’un renforcement de ma pensée. »

Il  créa le 1er centre de sophrologie à Paris en 1971 avec Caycedo.

Il a écrit plusieurs ouvrages, dont un qui fait encore référence aujourd’hui, « traité de sophrologie » écrit avec son acolyte, Raymond Abrezol un autre maître,  qui présente les techniques fondamentales de la sophrologie comportementale et analytique.

L’analyse sophro-biodynamique

Jean-Pierre HUBERT  est également le père de l’analyse sophro- biodynamique ou sophrologie analytique découvrante,  Cette méthode est à chaque séance en rapport avec le corps physique, dans un rapport sensation – perception. Cette relaxation est libératrice. 
La détente va engendrer une ouverture mentale purement sophrologique, une vigilance, une sérénité  particulière, qui va permettre de libérer la parole  » le allez, dites ».  
 

Qu’entend-on par bio-dynamique ?

C’est le mouvement, le geste et l’expression libératoire du geste.. La bioénergie, c’est l’énergie de la vie. Ce qu’on découvre c’est une reprise de la philosophie de REICH, à travers la présence de la cuirasse corporelle, son éclatement, son traitement. 

L’expression bio-dynamique va entraîner une expression de colère inavouable mais libératrice. 
Cette expression bio-dynamique est déjà présente dans la Relaxation dynamique de base. Cette expression du geste, cette colère infantile, la régression narcissique primaire va nous donner le moyen d’exprimer cette colère , son angoisse, et libérer le discours du sujet. Le geste va lui permettre de parler.. 

Vidéos

Dans les vidéos ci-dessous, le Dr Jean-Pierre HUBERT, nous présente sa vision de la sophrologie.