L’enfant et la sophrologie

la sophrologie et les enfants

Les émotions de l’enfant

Chez l’enfant, les débordements émotionnels sont fréquents. Il a du mal à exprimer ses émotions et quand il les exprime, c’est souvent de façon brute, avec grand bruit. Elles sont des réflexes de survie, de préservation. L’enfant est amené à traverser toutes sortes d’émotions qui sont plus ou moins persistantes en fonction de la situation et de la durée de celles-ci. Ennui, anxiété, agitation, agressivité, angoisses… Ce qui peut engendrer des troubles du comportement, générer de l’opposition, des troubles du sommeil, de la concentration, un manque de confiance en soi, un manque de motivation, sentiments d’exclusion… Tout cela ayant des répercussions sur le corps : des maux de têtes, des sueurs, des vertiges, des maux de ventres, des troubles gastro-intestinaux, des troubles musculaires, des états d’agitation voir de paniques…

Les émotions sont donc un moyen d’expression et de de communication. Il ne faut surtout pas les banaliser car elles donnent des indications sur les besoins de l’enfant, dont il faut tenir compte sans jamais remettre en cause sa personne ou balayer ses ressentis.

Les enfants aux besoins particuliers

Les enfants atteints de troubles Dys, (dyslexie, dysorthographie, dysphasie, dyspraxie, dyscalculie…), TDA, TDAH ainsi que les décrocheurs scolaires sont d’autant plus sujets aux débordements émotionnels, angoisses, anxiété et ont plus de difficultés à se calmer.

Les enfants à haut potentiel

Tantôt appelé HPI, haut potentiel intellectuel, enfants précoces, surdoués, « zèbres », hypersensibles, tous ces enfants sont pourvus de grandes capacités, d’une grande curiosité et présentent des fluctuations  importantes de leurs états émotionnels. Ils sont également dotés d’une hypersensibilité. Cela engendre souvent chez eux une anxiété, des angoisses, car ils se sentent à part, différents et incompris.

Les bénéfices de la sophrologie

Par une pratique régulière de la sophrologie, celle-ci va permettre à votre enfant de mieux appréhender ses émotions, apprendre à les gérer, à les transformer, prendre du recul, prendre conscience de ses différentes tensions, de ses crispations et d’améliorer l’image qu’il a de lui ainsi que sa qualité de vie. Elle permet d’engendrer un cercle vertueux en réduisant le stress, l’anxiété afin de retrouver la confiance en lui et en ses capacités.

Partager cet article